Des arguments de choc pour acheter moins cher à Montpezat

Partager sur :
Des arguments de choc pour acheter moins cher \u00e0 Montpezat

Quand vous souhaitez bénéficier d’une réduction sur le prix d’achat d’un bien immobilier, vous devez utiliser de bons arguments qui justifient la baisse de prix. En voici quelques-uns. 

Le paiement comptant

On n’y pense que rarement et pourtant, c’est un argument auquel les vendeurs sont très sensibles. Ils savent qu’en proposant ce mode de paiement, l’acheteur dispose déjà de fonds suffisants pour financer la transaction seul. Il n’a pas à attendre la validation d’un crédit immobilier, ce qui raccourcit la durée de la procédure et élimine une annulation éventuelle de l’acquisition à cause d’un refus de prêt. Profitez-en alors pour demander une légère baisse de prix, sans trop en abuser. 

L’achat d’une passoire thermique

Les vendeurs doivent indiquer l’étiquette énergétique de leur bien dans l’annonce. Lorsque vous voyez un E, un F ou G, vous êtes face à une passoire thermique. On en compte plusieurs sur le marché, et malgré une décote d’environ 20-30 % par rapport au prix normal, leurs propriétaires ont du mal à les vendre. Investir dans une passoire thermique reste pourtant un bon moyen pour acheter moins cher à Montpezat, car outre le prix abordable, vous pouvez décrocher différentes subventions pour financer les travaux de rénovation énergétique requis. 

La vente longue

Savez-vous que lorsqu’un vendeur vous propose une vente longue, vous pouvez utiliser cette faveur comme un argument de négociation ? En effet, puisque vous acceptez sa demande (ce qui est rare), le vendeur est plus ouvert à la négociation. Si vous vous y prenez bien, la réduction peut aller jusqu’à 5 %. Avec cela, vous pouvez réduire le montant du dépôt de garantie et vous bénéficiez en plus d’un délai plus long pour rassembler le reste du capital. Dans la majorité des cas, les propriétaires proposent une vente longue, car ils ont besoin de plus de temps pour trouver un nouveau logement puisqu’ils vont vous vendre celui qu’ils occupent.